FINN JUHL X LA BOUTIQUE DANOISE

Posted By: Boris Liger In: Top design scandinave On: jeudi, octobre 19, 2017 Comment: 0 Hit: 1442

House of Finn Juhl et la boutique danoise vous invite à un événement spécial!

samedi 21 octobre de 14h à 18h

16 avenue Pictet de Rochemeont, 1207 - Genève

Finn Juhl Upholstery Event à Genève

Nous souhaitons marquer cette année 2017 avec un événement passionnant en partenariat avec la maison House of Finn Juhl.

Nous voulons mettre en lumière le travail et le savoir faire nécessaires pour fabriquer un meuble dessiné par Finn Juhl. C’est pourquoi nous avons convié un artisan danois d’exception, afin que vous puissiez avoir un aperçu réel des compétences déployées pour le recouvrement d’un fauteuil iconique de la marque.

L’histoire du travail d’ameublement danois par House of Finn Juhl

Le tapissage des meubles Finn Juhl se déroule depuis toujours au Danemark, il faut pour cela, des années d’expérience, une connaissance approfondie du métier et une patience sans failles. Travailler avec des meubles est un défi, en particulier des meubles aussi organiques que ceux de Finn Juhl. Par conséquent, il est essentiel que les tapissiers aient une compréhension approfondie des points forts des différents matériaux, mais aussi de leurs limites. Lorsque House of Finn Juhl produit un meuble du catalogue Finn Juhl, ils refusent d’abaisser leurs standards, c’est ainsi qu’ils s’assurent que chaque meuble réponde à leur objectif de fournir des pièces de la plus haute qualité.

La transition de Finn Juhl des meubles entièrement rembourrés aux meubles en bois

Au cours de ses premières années à la Guild Manufacture, Finn Juhl a principalement travaillé avec des meubles rembourrés. Le plus célèbre de cette période est, entre autres, la chaise Pélican de 1940. C’est pour cette raison que nous avons décider de vous faire participer à sa réalisation en direct lors de l’événement.

Si vous connaissez les meubles en bois du designer, il peut sembler étrange qu’il ait commencé à travailler avec des meubles rembourrés. Si l’on en croit Finn Juhl lui-même, cela est dû au fait qu’il ne connaissait pas grand-chose sur la construction de meubles ni la menuiserie. Les meubles rembourrés ont permis à Finn Juhl de se concentrer entièrement sur les formes sculpturales et organiques de ses créations, qui devinrent plus tard une marque de fabrique. Il faut voir les lui un autodidacte dans le domaine de la conception de meubles car il fait ses premières armes en architecture. Avec les meubles rembourrés, il n’avait qu’à se concentrer sur la forme extérieure et laisser travailler le menuisier Niels Vodder sur le squelette en bois.

L’approche artistique

Contrairement à beaucoup de ses pairs, Finn Juhl a estimé que les meubles modernes devaient se référer à l’art contemporain de l’époque. La chaise Pelican est donc un exemple parfait de la façon dont Finn Juhl a intégré les idéaux du fonctionnalisme avec l’art libre.

Finn Juhl a décrit ses pensées sur le fonctionnalisme de cette façon: «Si j’ai une idée de ce que je fais, je pourrais peut-être l’exprimer de cette façon: il est si évident que le mobilier doit être fonctionnel, sinon, je me trompe sérieusement. Pour moi, il semble évident que les meubles doivent également possé- der une qualité artistique pour le rendre excitant et le fondre avec leur environnement. Le mobilier n’a jamais été conçu et ne sera jamais conçu pour être examiné, mais doit faire partie d’un intérieur fonctionnel, pour les gens que ce soit dans leur maison, leur bureau et les espaces publics.»

Finn Juhl, 1965

Plus tard, Finn Juhl se mit de plus en plus à utiliser le bois comme matériau de façonnage apparent, plutôt que de le «cacher» sous une couverture de rembourrage. Quand il a conçu la chaise 45, son objectif était de créer une chaise presque « auto-explicative » dans sa construction, il est devenu le premier à déconnecter clairement les zones rembourrées du cadre en bois.

La chaise 45, comme le Pélican, est aujourd’hui considérée comme l’un des design les plus emblématiques de Finn Juhl et a été appelée «la mère de toutes les chaises modernes» par le professeur et amateur de mobilier japonais Noritsugu Oda.

Citation: «L’une des meilleures chaises, que je n’ai jamais pensée, la soi-disant 45 Chair, tous le monde s’accorde à reconnaitre qu’elle fut conçue en un jour, du moins en théorie . Je l’ai dessiné en une seule journée, du matin jusque tard dans la nuit a n de la terminer avant une compétition de la Guilde des ébénistes. Cependant, j’avais probablement travaillé sur l’idée dans mon esprit pendant un certain temps, plus ou moins consciemment. En réalité, je pense qu’il est di cile pour n’importe quel créateur, peu importe sont domaine, de dire exactement combien de temps il a passé à créer quelque chose ».

Finn Juhl, 1965

Scroll To Top