Piet Hein designer et kumbell poete

Posted By: Tania Hordum In: Top design scandinave On: samedi, octobre 1, 2016 Comment: 0 Hit: 1829

Piet Hein fut un designer danois génial et prolifique connu pour son invention géométrique issue d’une équation mathématique, parfaite combinaison du rectangle et du cercle, la super Ellipse, mais aussi pour la lampe sinus, la série super Egg.
Au Danemark il est sans doute aussi connu pour son design que pour ses poèmes les Grooks, (Gruk en danois), Piet Hein en écrira plus de 7000, ce sont de courts poèmes, maximes poétiques ou aphorismes, teintés d’humour, d’ironie et de paradoxe.
 Ils sont nés dans les années 30 de l’imagination du créateur puis se sont révélés à un plus large public sous l’invasion du Danemark par les nazis en 1940, publiés alors dans le journal «Politiken» sous le pseudonyme de Kumbel Kumbell. Ils contiennent de petits messages codés destinés au lecteur danois et véhiculant une résistance passive incompréhensibles pour les nazis alors.

Le Designer Piet Hein est connu pour bien de ses créations, notamment la série Super Egg, la lampe Super Egg, Le vase Super Egg, ou dessous de plat Super Egg, inspirée d’une équation Mathématique révolutionnaire inventée par ses soins et qui a donnera naissance à une forme géométrique combinant à la perfection le rectangle et le cercle, baptisée ‘’Super Ellipse ».

Néanmoins Piet Hein fut également un peintre et un poète important ayant laissé à jamais son empreinte sur la société danoise à travers le personnage et le pseudonyme de Kumbel Kumbell .
Né au Danemark en 1905 et issu d’une famille bourgeoise et éclectique son père est ingénieur et sa mère une ophtalmologue reconnue, qui est également un membre actif au sein de la « Kvindesamfund »(société des femmes danoises), organisation féministe qui milite pour le droit et le statut social des femmes dans la société danoise», son grand-père maternel est un grand juriste et politicien.
Piet Hein évolue ainsi dans une maison qui est le lieu de réunions et de diners mondains ou participent des scientifiques, des artistes et des intellectuels de renom, tels que l’écrivain Karen Blixen, le physicien et futur professeur et collaborateur de Piet Hein, Niels Bohr.
Cette atmosphère aiguise sa curiosité et développe son sentiment d’internationalité, il deviendra par ailleurs un ardent défenseur de la fraternité universelle et entretiendra des amitiés fortes avec des figures issues de domaines très différents, parmi elles une grande amitié avec Albert Einstein dont il admire l’ouverture et la tolérance, et également avec Charlie Chaplin.


Piet Hein entame des études successives, dans un premier temps, d’art, au Danemark et ensuite en Suède à L’Académie Royale Suédoise des Arts appliqués, puis il retourne au Danemark pour étudier la philosophie et la Physique théorique à L’Institut de Physique Théorique de Copenhague et à L’Université technique du Danemark. Piet Hein ne termine aucun de ces cursus, non pas qu’il ait échoué à aucun examen, mais parce qu’il est avant tout un individu versatile doté d’une curiosité hors norme ayant soif de nouveauté.
Piet Hein possède toutes les qualités d’un homme de la Renaissance, le génie inventif scientifique et la sensibilité artistique. Sa vision du monde englobe l’humanité toute entière et il nourrit un amour profond pour sa langue native, le danois.


 Avec l’invasion Nazie Du Danemark en 1940 il trouve le moyen de faire circuler une résistance passive et à la fois de questionner et de faire réagir ses compatriotes au travers de courts poèmes nommés (« Gruk » en Danois) déjà omniprésents dans sa vie depuis les années 30 et qui seront dès lors publiés dans le journal danois Politiken, sous le pseudonyme de Kumbel Kumbell (littéralement : pierre tombale, la signification de son nom d’origine hollandaise traduit en vieux danois).Pseudonyme que Piet Hein utilise afin de séparer cette activité des autres à son actif, Kumbell poète a part entière, ainsi que de garder un anonymat nécessaire à sa survie, à l’époque il est également président de l’union du parti anti nazi !


Les « Grooks « ont la forme de courts poèmes ou plus exactement de maximes poétiques ou d’aphorismes toujours accompagnés d’un dessin (la versatilité de Piet Hein était telle qu’il pouvait dessiner de la main droite tout en écrivant de la main gauche), il contiennent de petits messages codés et subtils destinés aux lecteurs danois et dont le sens profond échappe aux Allemands, leur caractéristique étant de n’être compréhensibles pratiquement que par les danois, ils ont faits de références, d’une culture et d’une langue qui leur est propre.


Ils sont composés avec la plus grande économie de mots et de lignes et traitent souvent de vérités basiques incarnées par un rythme et des rimes sophistiqués il sont écris en danois, parfois en anglais et traitent de la condition humaine, ils traduisent souvent le sentiment général, parfois donnant des observations sur la vie, d’autres apportant des conseils sur un certain art de vivre ou questionnant le lecteur, mais ils sont toujours destinés à exorciser l’anxiété de temps modernes assombris.


Les Grooks sont souvent emprunts d’humour, d’ironie et de paradoxe mais toujours avec une grande précision du langage. A travers eux transparaissent les idées très personnelles du designer/ poète, il est notamment convaincu que la division d’un peuple ne vient pas du fossé entre ceux ayant des possessions et ceux n’en ayant pas, mais entre ceux possédant le savoir et les autres pas.
Pour le poète l’art est une réponse avant toute chose, il est la réponse même.                                                                                      

Leur succès est immédiat, le peuple danois s’enthousiasme pour ces Grooks, et la rédaction du journal Politiken est submergée d’appels, leur popularité dépasse même les frontières et ils sont ainsi récupérés en Norvège et en Suède.
Piet Hein écrira plus de 7000 Grooks, ils feront partie plus tard du patrimoine danois, et sont aujourd’hui utilisés tels des dictons ou des proverbes, incarnant à la perfection l'identité danoise.

Tags: piet hein

Scroll To Top