Poul Kjaerholm et Sam Francis à l'auditorium du Musée Louisiana

Posted By: Tania Hordum In: Top design scandinave On: mardi, janvier 30, 2018 Comment: 0 Hit: 979

Le designer danois de renom Poul Kjaerholm et le peintre americain figure de l'action painting, Sam Francis, sont successivement mandatés en 1976 et 1977 pour participer à l'architecture et la décoration du nouvel auditorium du Musée d'Art Moderne Louisiana a Humlebaek , Danemark.

En 1975, Knud V. Jensen, fondateur et directeur du musée Louisiana, commissionne le talentueux designer danois Poul Kjaerholm pour concevoir les chaises de la future salle de concert qui sera accolée à l’aile Ouest du musée construite entre 1966 et 1971.
Pour décorer les murs il commandera 2 gigantesques toiles au peintre Américain Sam Francis, figure du mouvement « action painting »
Dans un premier temps Poul Kjaerholm va travailler en binôme avec l’architecte Vihelm Wolhert et l’acousticien Jørgen Pedersen pour développer une chaise en symbiose avec le lieu tant autant au niveau pratique qu’acoustique ou esthétique.

                                                   

                                            CROQUIS DE LA CHAISE CONCUE PAR POUL KJAERHOLM EN 1976

Il imagine alors un système de modules, des chaises identiques liées les unes aux autres, créant ainsi seul un objet à part entière. L’idée étant de faire de cette chaise, l’unique mobilier de l’auditorium et de l’intégrer en la faisant participer pleinement à l’espace architectural et musical. Des chaises pliantes par nécessité de place et de passage, unies par un support en érable massif vissé directement au palier. Le designer simplifie ainsi leur ligne et les associe directement à l’architecture, en éliminant toute interaction d’un autre élément entre la chaise et le sol.


Les chaises sont conçues avec un design épuré et presque monacal composées par deux panneaux carrés. Façonnées avec talent par l’ébéniste Ejnar Pedersen, elles sont fabriquées avec des matériaux et un savoir-faire traditionnel ; le bois tressé résistant, confortable et élastique et le bois massif d’érable. Le bois tressé permettant une libre circulation de l’air qui participe à la parfaite acoustique de la salle.

                                                      

                                                                              LA CHAISE APRES REALISATION

Idéalement intégrées dans l'auditorium aux murs de briques blanches, au sol et paliers de bois foncé de Cabreuva, très proche de l’acajou, elles cohabitent aussi à merveille avec les grandes toiles de Sam Francis.

Sam Francis est en effet choisi et mandaté entre Juin et Juillet 1977 pour peindre les toiles qui seront accrochées aux murs, son oeuvre étant déjà largement représentée au sein même du musée.
Il utilise des toiles de très grand format, et les taches de couleurs superposées, représentatives de son travail de "driping" s’apparentent alors à des paysages ou des rythmes abstraits, seules couleurs de l'auditorium. Des toiles d'autant plus mises en valeur par la neutralité de l'architecture et du design, qui apportent de la profondeur et une autre dimension à l'espace.

Scroll To Top